Les Éditions Balzac, 2000
Collection "L'Univers des discours"

ISBN 2-921468-36-0

     GN496.G55 2000            305.8            C00-941244-1
© Illustration de couverture: «¡Vivan la tesis de Pulacayo y los anticuchos de San Francisco!» de Rufo Valencia
 
en español
in English
Les Éditions Balzac

 
     L'Irruption des «autres» s'attaque à une problématique à laquelle un nombre grandissant de chercheurs en sciences humaines et sociales, d'administrateurs, de politiciens, de pédagogues et même d'agents de publicité sont aujourd'hui confrontés. Il s'agit de l'interculturalité, autrement dit de la manière de comprendre et de gérer les rapports interculturels dans nos sociétés - sociétés qui non seulement se complexifient de jour en jour, mais qui sont de plus en plus conscientes du fait qu'elles doivent se penser comme étant unes et diverses en même temps. Plus concrètement, L'irruption des «autres», tel que son titre le laisse entendre, analyse la genèse de ce problème, c'est-à-dire les moments où des porte-parole de diverses minorités prennent la parole afin de souligner, implicitement ou explicitement, l'existence même de ces collectivités.
     Pour ce faire, L'Irruption des «autres» étudie trois phénomènes appartenant chacun à une aire géographique et culturelle précise: le mouvement des Chicanos (habitants des États-Unis d'origine mexicaine), les discours identitaires de revendication des Antilles franco/créolophones (négritude, antillanité, créolité) et l'indigénisme en Amérique latine. L'ouvrage de Giménez Micó se situe aussi bien critiquement contre diverses conceptions essentialistes de l'identité, que contre les positions qui la relativisent jusqu'à la faire disparaître comme objet d'étude.
     Cet ouvrage transdisciplinaire se réfère à plusieurs champs de connaissance des sciences humaines et sociales: littérature, sociolinguistique, sociologie, histoire des idées, analyse du discours, études culturelles, etc. Étant donné sa dimension interdisciplinaire, L'irruption des «autres» ne s'adresse donc pas nécessairement à un public spécialisé.

Cet ouvrage a été subventionné en partie par le Conseil des Arts du Canada et la SODEC (Société de développement des entreprises culturelles), Québec.

Nous reconnaissons l'aide financière du gouvernement du Canada par l'entremise du programme d'Aide au Développement de l'Industrie de l'Édition pour nos activités d'édition.

Cet ouvrage a été publié grâce à une subvention de la FCSHS (Fédération canadienne des sciences humaines et sociales), dont les fonds proviennent du CRSH (Conseil de recherches en sciences humaines du Canada).

L'auteur tient à exprimer sa gratitude envers la Fondation Édouard-Léger de l'Université de Montréal, le Fonds FCAR (Fonds pour la formation de chercheurs et l'aide à la recherche, gouvernement du Québec), le Programme d'Aide à l'Édition Savante et, surtout, le CRSH (Conseil de recherches en sciences humaines du Canada) pour leur contribution à la réalisation de ce travail.
 

Photo: Anne Giguère
Professeur d’espagnol et d’études latino-américaines à l’Université Concordia à Montréal et auteur de plusieurs travaux sur les littératures latino-américaine, antillaise, espagnole et française ainsi que sur la sémiotique, l’herméneutique et les études culturelles, Giménez Micó (M.A. en études hispaniques et Ph.D. en littérature comparée, Université de Montréal, 1992 et 1996; chercheur post-doctoral invité aux Centres Northrop Frye et de Littérature Comparée, Université de Toronto, 1996-1997) a enseigné la littérature comparée à l’Université de Montréal et les littératures latino-américaines à l’Université de Calgary.

 
Table des matières

INTRODUCTION. L'IRRUPTION DES «AUTRES»
 
Les discours identitaires de revendication dans les années 1950-1970
Le discours calibanesque : fiction identitaire et fonctionnalité
La représentation inévitable et impossible de l'autre
L'irréprésentabilité de l'autre dans le discours colonial
des Amériques hispanophones
Pour une conception dialogique du métissage culturel
Le croisement des cultures. Vers une théorie
«incertaine» de l'interculturalité
Quelques mots sur le corpus
Notes
9
11
14

15
17

20
24
29

CHAPITRE 1.
DE L'ÉMERGENCE AU DÉCLIN DU DISCOURS CHICANO
 
«Zoo Island», nouvelle de Tomás Rivera. L'allégorie
de l'émergence du mouvement chicano
Antécédents historiques de l'infériorisation de l'objet
discursif «Mexican»
Mexican -> Latin American -> Mexican-American -> Chicano
Le nationalisme chicano, entre le séparatisme culturel
et l'intégrationnisme institutionnel
Le projet calibanesque des Chicano Studies
L'autobiographie chicano : le récit individuel
au service de la «cause» (Gars du Barrio)
L'anti-exemplum chicano (Soif de mémoire)
Les «noix de coco» sont également au service d'une «cause»
Du melting pot homogénéisant au respect incertain des différences
Chicano, Chicana/o, Mexican, Latino, Hispanic
Constitution plurielle de nouvelles solidarités
Notes
31

39
42

46
52

57
59
67
71

74
83

CHAPITRE 2.
LES ANTILLES ET LA QUESTION IDENTITAIRE
 
La Tempête et les auteurs calibanesques
La Tempête comme terrain de lutte entre
colonialistes et anticolonialistes
La Tempête, une œuvre «impérialiste»?
LA NÉGRITUDE. De La Tempête à Une tempête. Stratégies
calibanesques mises à l'œuvre dans la pièce césairienne
Deux lectures de Une tempête
Une lecture nord-américaine de Une tempête
Une lecture antillaise de Une tempête
La figure ambivalente d'Ariel, symptôme
de l'ambiguïté césairienne?
Césaire et la question identitaire aux Antilles
Le retour en Afrique et l'universalisation de la négritude,
deux façons de se détourner du réel antillais?
L'ANTILLANITÉ. Traces mythiques du pays d'avant,
traces historiques du pays d'ici
Le reliquaire des amoureux, ou l'irruption du Divers
Refus de l'Origine, assomption (de l'incertitude) des origines
La reprise critique de la culture populaire, une facette
fondamentale de la prise de conscience antillaniste
Réussite de la démarche théorique et littéraire,
échec du projet politique
LA CRÉOLITÉ. Accomplissement de la
“prophétie” de l'antillanité?
Éloge du détour. Le recyclage a-problématique
du questionnement glissantien
Dépassement de l'antillanité ou département de la négritude?
Conclusion
Notes
91

92
93

98
108
109
114

120
123

126

130
134
140

143

149

151

155
161
166
169

 

CHAPITRE 3.
VERS L'ASSOMPTION D'UNE IDENTITÉ LATINO-AMÉRICAINE
PLURIELLE. LE CAS ARGUEDAS
 
    José María Arguedas : la modernité, un projet in-amorcé?
    Genèse et développement de la machine
    binaire latino-américaine
    José María Arguedas et la machine binaire
    Le renard d'en-haut et le renard d'en-bas. Rupture et continuité
    Entre le haut ET le bas. La déterritorialisation du Savoir
    Entre le passé certain de l'énoncé ET le présent
    incertain de l'énonciation
    Modernité ET tradition
    Une lecture contemporaine de la tradition orale quechua
    des renards
    Deuxième rencontre, premier dialogue. Le sentiment
    ambigu de poly-appartenance
    Le canto d'en-haut ET la palabra d'en-bas
    La tour de Babel ou le langage déterritorialisé
    Conclusion?
    Notes
177

180
187
191
195

200
204

209

212
215
219
223
227
 


 
CONCLUSION?
Notes
237

243
 

BIBLIOGRAPHIE 245

 
TABLE DES MATIÈRES 257


  
en español
in English
Les Éditions Balzac

_
Page de José Antonio Giménez Micó

 


Text - Copyright © 1999-2017  José Antonio Giménez Micó